En vrac...

Publié le par cynic63

Une grande tristesse avec l'annonce du décès de Claude Levi-Strauss, immense penseur (le dernier?) de notre époque, injustement oublié lors de la dernière décennie du vingtième siècle mais une véritable référence pour ceux qui, comme moi, ont goûté aux études d'ethnologie ou d'anthropologie. Une pensée vivante, en mouvement dont on pourra retrouver des éléments dans la revue Sciences Humaines (link).
Avec les grandioses intellectuels médiatiques qui polluent nos écrans, on n'est pas près d'atteindre un dixième de sa hauteur de vue...
Dans la série: "les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît", un petit billet plus qu'édifiant sur l'excellent moisson noire (link) dans lequel Jeanjean, le taulier de l'établissement, nous en apprend de bien bonnes sur certaines pratiques du web...Je ne reprends pas les propos. Allez voir vous-mêmes.

Avec tout ça, le week end sera plus que bienvenu et commencera de la plus belle des façons.

Les FABULEUX garage-rockers danois des Defectors (link) seront en France pour quatre dates uniquement. A Clermont-Ferrand, ce sera vendredi soir et en compagnie des stars locales montantes de Sinner sinners (link) qu'on attend de pied ferme après leur escapade à Los Angeles. Une soirée des plus soniques s'annoncent et on espère juste ne pas avoir d'acouphènes le lendemain matin car il serait dommage de manquer quoi que ce soit de la rencontre prévue avec Craig Johnson.



Comme si on risquait de s'ennuyer le soir, des fois qu'on n'en aurait pas assez, l'événement le plus idiot mais aussi le plus marrant revient pour son édition automnale: la soirée de clôture de la semaine de la moustache, drivée de main de maîtres par Olivier Bikini et son acolyte Billy, promet d'être dantesque. Les pronostics vont déjà bon train concernant le vainqueur du trophée de la plus belle moustache.
Précision: les filles peuvent concourir
Verdict dimanche matin avant la fermeture du Bikini, boulevard Trudaine

Commenter cet article

Le vent sombre 04/11/2009 22:43


Certains des livres de Levi-Strauss – comme La voie des masques ou Histoire de Lynx – étaient pour moi de la poésie pure. J'ai considérablement appris de lui, de ses livres plus anciens et moins
littéraires. Des façons de voir et de penser qui font encore mon quotidien (même si d'autres ont désormais bousculé le binaire du structuralisme comme origine de la culture).

L'affaire Moulinsart est à gerber. Je n'ai jamais aimé Tintin, jamais aimé Hergé et suis effaré de voir Bob Garcia se faire crucifier par une veuve avide et son bavard...


cynic63 05/11/2009 05:58


Je suis d'accord avec toi pour Levi-Strauss: je me suis "escrimé" sur certains de ses textes comme "le totémisme aujourd'hui" ou le merveilleux "la pensée sauvage". Mais, si le structuralisme est
critiquable (comme toute théorie, d'ailleurs), il n'en reste pas moins une méthode d'investigation ou de compréhension qui me paraît toujours valide. Vaste débat...
Moi non plus, je n'ai jamais vraiment beaucoup aimé Tintin. Au delà de ça, c'est surtout le côté charognard des ayant-droits qui est, comme tu le dis, "à gerber" 


Mariana 04/11/2009 18:33


Un programme bien sympathique et dégrisant pour nous faire oublier ne serait-ce que le temps d'un weekend qu'on vit bien dans une république bananière....Allusion au communiqué de S***o sur
Lévi-Strauss.


cynic63 04/11/2009 18:50


Je n'ai écouté que d'une oreille ce qu'a dit monsieur Bruni. Rien de bien transcendant à mon avis. Pour le reste, ça dégrisera aussi le temps, j'espère