What a wonderful world...

Publié le par cynic63

Voilà un mois de juin qui marque un joli virage à droite de l'Europe...Comme si elle ne l'était pas suffisamment déjà avant.
Italie, Autriche, Pays-Bas, pour ne citer que ces exemples les plus significatifs, ont vu une poussée impressionnante de la droite la plus radicale.
Chez nous, bien sûr, le Petit Nicolas bombe le torse. Son parti de grossiers réactionnaires arrive très largement en tête.
Bien entendu, ses partisans ne précisent pas que plus de 3 Français sur 5 ne se sont pas déplacés et que, somme toute, cette "victoire" doit aussi s'interpréter à la lumière de cette troublante statistique.
Quoi qu'il en soit, s'il y avait eu un mauvais résultat pour la majorité, cette dernière nous aurait resservi le couplet déjà entendu l'an dernier: "Les Français, par ce vote, ont voulu nous dire qu'ils attendent que nous fassions plus de réformes et que nous accélérions le mouvement". Air connu et entendu. Avec eux, gagnée ou perdue, une élection n'est que le signal de l'approbation générale d'un peuple qui n'a attendu qu'eux depuis des décennies
De même, on fera remarquer que l'opposition, dans son ensemble, n'est pas si en échec que cela et que la gauche radicale, celle qui nous intéresse, ne réalise pas, vu le contexte, un résultat si négligeable.
Après, les éditorialistes professionnels (les fameux "milieux autorisés qui s'autorisent à penser" comme disait Coluche) nous assourdissent de leurs commentaires vis-à-vis des écologistes.
On se permettra de douter, sans présomption aucune, non seulement de la pérennité d'un tel résultat mais aussi de sa signification.
Je penserais même que tout ceci n'est que conjoncturel et que l'alliance des "libéraux verts" et des "alter-écolos" fera long feu...

En tous cas, on peut déjà s'apprêter à en entendre de belles sur deux sujets qui vont occuper les colonnes des journaux:
le report de l'âge de la retraite et le futur statut de la Poste.
Etonnant: on s'attaque à deux grands principes défendus non seulement par le Front Populaire mais aussi par le Conseil National de la Résistance (dont je ne saurais que trop vous recommander la lecture du programme); à savoir le droit à la retraite et la notion de service public. J'en reparlerai, ne serait-ce que pour communiquer des liens vers des articles intéressants
A part ça, ce sont ces ersatz de bonapartistes qui sont modernes...
On croit cauchemarder....

Allez, on arrête ce coup de gueule- ça prendrait des heures si je m'écoutais- et on reviendra demain avec un papier sur un excellent roman noir...

Commenter cet article

Jean-Marc Laherrère 17/06/2009 09:09

En voilà un joli coup de gueule.
Le roman noir a de beaux jours devant lui, il paraît qu'il ne se porte jamais mieux que quand tout va mal.

cynic63 17/06/2009 16:43


Etant donné le contexte actuel, si tu as raison, on aura certainement droit à un chef d'oeuvre dans peu de temps....