Battisti

Publié le par cynic63

Le Brésil vient d'accorder l'asile politique à Cesare Battisti, a-t-on appris aujourd'hui.
L'ex-activiste d'extrême-gauche et auteur de polars ne sera donc pas extradé vers son pays d'origine, l'Italie.

Cesare avait fui la France en 2004, pays où il avait trouvé refuge dans les années 90 et qui s'était engagé, par la voix de François Mitterrand, à ne pourtant extrader aucun ancien activiste italien des "années de plomb". Seulement, les gouvernements passent et les promesses avec... Le gouvernement Villepin avait fini par accéder aux demandes de la justice italienne.
Condamné à la prison à perpétuité par contumace sur la foi de témoignages douteux, Battisti a toujours clamé son innocence concernant les quatre crimes dont il était accusé.
Aucune révision de procès n'étant envisageable dans le cadre des affaires touchant au terrorisme des années 70 dans la péninsule, Cesare aurait fini ses jours en prison s'il avait été livré aux autorités transalpines.
Arrêté en 2007 au Brésil où il avait trouvé refuge clandestinement, Battisti attendait, détenu en prison, la décision du ministère de la justice du gouvernement Lula.

Celle-ci a donc fini par arriver et nous ne pouvons, quoi que nous pensions des actes terroristes de l'extrême-gauche italienne, que nous en réjouir.
Il existe encore des pays où on ne croit pas à la justice d'exception...

Commenter cet article